Open Site Navigation

Blog de Maman: Education et conseils pour tous

MOI? MAMAN D’UN P’TIT ZEBRE?

Dernière mise à jour : 1 mars


Et pourquoi pas Toucan, Cigogne, Giraffe? Est ce un préjugé? Un stigmate? Non! C’est un peu comme si vous ignorez qu’un bateau se nomme un bateau. J’ai pu mettre un mot sur une difficulté dans laquelle on se sent souvent très seul, isolé et incompris.


C’est un mot sur des maux. Un mot qui permet de se réconcilier avec le passé, de booster l’estime de soi, de rompre le silence, le brouillard, un mot qui guérit, qui unit… un mot qui permet de comprendre le bon fonctionnement de l’autre et de soi même, de plonger au delà de la norme pour un voyage hors norme.

Un mot qui favorise une meilleure compréhension afin de réussir à éduquer son enfant selon sa voie et non selon une société qui ôte l’originalité de chacun afin d’en faire des petits moutons qui n’auront jamais l’idée de se révolter contre le système. Vous vous sentirez parfois seul dans ce combat enfin… souvent.

Vous n’aurez peut être pas l’écoute attendue, la considération, la reconnaissance car indépendamment de sa volonté votre partenaire n’y comprend rien non plus et ne perçoit pas la dimension de la situation dans laquelle vous tentez de vivre tant bien que mal. Alors à défaut de devenir chèvre… bienvenue dans la savane 😉!


Pendant près de 14 ans j’ai vécu une incompréhension quasi-totale, une préoccupation permanente, une remise en question constante, une grande solitude difficile à exprimer avec de simples mots empruntés au commun des mortels. L’hypersensibilité que je percevais chez mon enfant me touchait au plus profond de mon être et je n’avais aucune idée comment l’aider.

Et bien non! je n’ai jamais eu un conflit avec mon enfant mais la charge d’énergie qu’il me fallait pour m’occuper de lui, en tous les cas de la façon dont je le faisais me fatiguait énormément et j’avais besoin de quelqu’un qui me comprenne, qui me prête une oreille attentive ou une épaule même… à louer😜.

Arrivée au plus bas dans ma vie de maman D’…. eut pitié de moi ces derniers jours et le couple d’amis chez qui je passai le weekend me fit une confidence: un des deux étaient Zèbre…. Heureuse de l’apprendre! Zèbre vous avez dit? Surdoué si vous préférez! J’ai commencé à écouter la description, poliment au début puis soudain passionnément… je ne voulais plus qu’il s’arrête de parler… je reconnaissais tout à fait mon enfant et… je me reconnaissais… MOI.

Apeurée, abasourdie par cette nouvelle vie qui se dessinait devant moi et que je devais accueillir. Leur tourment durant toutes ces années n’aura pas été en vain… ils venaient d’entrer dans mon coeur de « Maman Zèbre » moi qui pourtant ne kiffe pas tant que ça les rayures! Se sentir moins seule, comprise, enfin …. comme une bouée de sauvetage jetée à la mer. Le sujet étant assez mal connu des psy rien d’étonnant à ce que personne n’ait pu soulever cette hypothèse.

Oui! j’ai toujours pris conscience de cette hypersensibilité prononcée puisque je le suis moi même. L’espace d’un instant j’ai pensé à la douance chez mon enfant mais voyant qu’elle n’aimait pas dessiner, qu’elle refusait d’apprendre à lire, que l’école l’ennuyait et qu’autour de moi on parlait plutôt d’échec scolaire… l’idée s’en est allée…💡

Il me fallait désormais gérer un enfant rempli d’émotions avec mes propres émotions à fleur de peau… un vrai cercle infernal.


Mais alors c’est quoi un enfant zèbre? Et pourquoi ce nom?

La première personne à avoir utiliser ce nom est: la psychologue Jeanne SIAUD-FACCHIN dans son livre: TROP INTELLIGENT POUR ETRE HEUREUX. Etant donné que la plupart des êtres humains associent surdoué avec excellents résultats, il a bien fallu expliquer que le surdoué pouvait aussi se retrouver « en échec scolaire » de par son incapacité à se concentrer sur un programme d’école quasi ridicule qui n’éveille en rien leur curiosité dans ce système de pensée en arborescence.

Zèbre pour souligner leur différence tout en étant pareil. Des griffures comme celles laissées par la vie. Et puis le zèbre ne se dompte pas, donc n’essayez pas de les changer acceptez les tels qu’ils sont, découvrez leur richesse intérieure, leur monde émotionnel pour leur permettre d’exister sans masque.


Ses enfants surdoués ne réagissent pas d’une manière commune et l’énergie qu’ils demandent, l’attention, le besoin d’amour, leur imagination débordante, leur manière de comprendre les choses, peuvent vous déstabiliser ou l’expression plus juste: vous pomper. Ses enfants passent de la tristesse au bonheur plusieurs fois dans la journée aussi facilement que vous dessinez un soleil. Ensemble on en a parlé… j’appréhendais…Elle a accepté d’écouter💜.


Pour la première fois j’ai croisé la profondeur de son regard: « tu sais maman les surdoués peuvent être les meilleurs amis du monde »…

Au fond cette différence je lui en ai toujours parlé sans mettre un mot dessus. Les 5 sens sont différents des vôtres, comment dire: comme trop développés. Un cerveau sans cesse en activité dont les neurones tissent une toile d’araignée en permanence, une envie constante de le mettre au congélateur quelques heures. Parce qu’une goutte de sang , c’est l’hémorragie, l’hôpital puis … la mort, parce q’une caresse brusque ou rapide est comparable à l’étreinte d’un cactus, parce que trop de volets ouverts c’est comme être nue, du coup mettre une capuche sur la tête, des écouteurs, éteindre la lumière permettent juste de calmer tous ces stimuli extérieurs toujours en éveil. Parce que les chuchotements en classe font autant de bruit qu’un passage de train se concentrer devient pénible et voyager dans son cerveau permet alors de trouver un peu de repos.

Le zèbre et l’école.


Pour moi ça reste un réel problème car l’école ne possède pas la structure pour ces enfants en tous les cas pas à l’heure actuelle et excepté en Finlande dont le système scolaire a déjà fait ses preuves. Trop de bruit, trop de stress, trop de monde, trop informel, trop long, générateur de gentils petits robots alors que nous sommes si différents les uns des autres.


Ce sont des enfants qui ont besoin de chaleur et d’amour de gentillesse et de compréhension, de petits effectifs, de moins d’heures de cours, d’un apprentissage adapté à leur concentration et leur système de pensées en arborescence, de satisfaire leur curiosité, de pouvoir s’évader dans les arts, le sport, jardinage, d’être plus près de la nature pour soulager le stress.

En attendant que le système scolaire tel qu’il est soit aboli, si vous avez la possibilité de choisir le homeschooling ou de déménager en Finlande pour les plus téméraires sincèrement c’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre enfant… et à vous même.

Mais veillez à ce qu’il soit en contact avec d’autres enfants, famille, voisins afin qu’ils ne s’isolent pas et qu’il n’en devienne pas malheureux, et pourquoi pas réintroduire l’école par la suite s’il le souhaite car être surdoué dans ce monde est un atout et non un handicap si l’on en fait une force pour son équilibre.


Alors à la question: Est ce dans les gênes? je n’ai pas tout lu sur le sujet pour l’instant mais en toute modestie je peux vous dire: loin de moi d’écarter l’idée😊. La maman du zèbre n’est ni un tigre ni un cheval après tout! Est ce systématique comme dans mon cas? Franchement je ne vous le souhaite pas 😂.


Comprendre un enfant ou un adulte zèbre c’est juste… lui prouver qu’on l’aime. Voilà comment grâce à mon enfant j’ai pu mettre un mot sur toutes les blessures de ma vie, aujourd’hui je peux réapprendre à vivre, à aimer vraiment avec ce flux d’émotions, remercier celui qui m’a offert son coeur et qui me prête son cerveau, déposer ma carapace et remercier D’… de m’avoir éclairé pour enfin trouver une vie pleine de sens: MIZMOR LETODA HARIOU LACHEM KOL HAARETS…

A bon entendeur…



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • TikTok