Open Site Navigation

Blog de Maman: Education et conseils pour tous

QUAND LE SOMMEIL EST UN ENFER

Dernière mise à jour : 18 août


A croire que rêver du sommeil serait bien plus simple. Alors comment sortir de cet enfer?


Vous avez sans doute remarquez que le sommeil de votre enfant de deux ans + est juste synonyme d'horreur.

Plus le temps passe plus la situation s'empire. Il faut rester près de l'enfant deux heures pour l'endormir. Mais voilà que les bras de Morphée n'arrivent qu'à 23h! vous êtes épuisée, le conjoint dépité. Pourtant il y a tout juste 6 mois/un an tout allait très bien en tous les cas bien mieux.

En revanche à la crèche, il fera facilement 3h de sieste. Mais ... ils n'ont pas le droit de le réveiller. Vous voici pris au piège dans le cercle vicieux du sommeil est un enfer


Identifions le coupable: 🤔

La mère ?

Le père ?

Ca serait lourd à accepter, ça réveillerait d'autres problèmes supplémentaires. Je sais que vous êtes de bons parents et vous êtes prêts à endosser votre responsabilité, à payer un coach du sommeil pour retrouver ne serait ce qu'un brin de vie normale. Mais non! vous n'êtes pas Ce coupable que je recherche.


L'enfant de 2 ans a grandi et son besoin de sommeil a changé. Il n'est plus ce tout petit, il veut à présent explorer le monde. Il a de l'énergie à revendre et on pense à tort qu'il est épuisé, qu'il DOIT se reposer. Donc automatiquement on le dirige vers la sieste😴. Or comment tous les enfants peuvent ils avoir les mêmes besoins? Se reposer pour son bien ou celui des auxiliaires puéricultrices ? mon coeur balance...


Si la Suède peut proposer un éducateur pour 5 enfants au sein de la förskola, ce n'est pas le cas de chez nous. La durée de la sieste se fait en fonction des besoins de l'enfant et de la demande des parents toujours en extérieur histoire de respirer le bon air pour ses poumons. Elle démarre tout de suite après le repas de 11h et dure moins longtemps.


Mettre tout le monde au repos permet aux éducateurs de trouver un peu de calme mais entraine de graves troubles de sommeil chez les enfants n'ayant plus besoin de cette pause. Les siestes étant beaucoup trop longues le soir venu l'enfant est incapable de s'endormir de fatigue. Premier à en souffrir : Vous, mes chers parents.

La crèche est alors pointée du doigt puisqu'elle ne présente aucune autre alternative aux parents et aux enfants.

Le coupable étant: le système mis en place au sein des crèches

A QUAND UN CHANGEMENT DE SYSTEME POUR UNE MEILLEURE QUALITE DE VIE ?



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
  • YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • TikTok